Tarec « Sponge » Saffiedine: L’interview

Hey hey tout le monde,

Pour la deuxième interview, je choisis encore une fois quelqu’un de très important dans le monde du MMA ; il représente très bien les couleurs de notre pays : il s’agit de Belgium Tarec Saffiedine. Comme vous l’avez probablement lu lors de la première interview, Tarec s’est entraîné au Ringside à ses débuts et est maintenant un professionnel en MMA, le belge le plus connu dans le sport puisqu’il combat actuellement au Strikforce. Je ne m’attarde pas sur sa présentation et vous laissez lire le in depth de Sponge.


Salut Tarec, merci d’accepter cette entrevue. Comme d’habitude, je vais introduire l’interview par un classique; comment t’es venu l’idée de te mettre aux sports de combat ?

A l’école, j’étais souvent le plus faible dans le groupe et certaines choses ont fait que j’ai voulu devenir plus fort pour pouvoir me défendre. J’étais aussi fan de manga; je lisais « TOUGH » qui raconte l’histoire d’un jeune qui fait du MMA et je voulais faire comme lui. Des amis à moi s’entrainaient en boxe après les cours et faisaient également duShihaishinkai.J’ai essayé ce karaté et depuis, je n’ai plus arrêté. Après chaque cours d’école je partais m’entraîner. J’ai obtenu ma ceinture noire deShihaishinkaiqui est l’art martial le plus complet et le plus proche du MMA, ce qui m’a dirigé aujourd’hui à faire ce sport à temps complet.

Tu as forcément commencé en Belgique, et maintenant, tu es aux USA. Entre temps, tu as combattu au Japon. Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

J’ai commencé ma carrière amateur en Belgique, mais j’ai voyagé en Europe pour pas mal de compétitions. En 2005 et 2006, je suis parti m’entraîner et combattre en Thaïlande quelques mois. C’est là que j’ai réalisé que c’était vraiment ce que je voulais faire sur du long terme et  qu’il fallait que je parte de la Belgique pour y arriver. Surtout que le MMA demande énormément de lutte et la lutte n’est pas le point fort de l’Europe de l’ouest. En 2007, j’ai fait mes premiers combats professionnels en MMA en Belgique et je me suis dit que si je voulais vraiment en faire ma carrière et réussir, partir aux USA était la meilleure option. Fin 2007, je suis parti à la Team Quest pour la première fois, je suis rentré 1 mois après et je n’avais qu’une envie, c’était de repartir. Je me suis cassé la main ce qui a repoussé la date de départ.

Finalement, en 2008, je suis reparti 6 mois et en 2009 j’ai obtenu mon VISA pour venir m’installer avec ma femme définitivement. Depuis, j’ai combattu pour le DREAM au Japon, ce qui était un rêve et ce qui m’a ouvert les portes du Strikeforce.

Tu as pris des risques. A partir de quel moment t’es-tu dit que tu allais y arriver ? As-tu douté ?

Je dirais que j’ai fait des choix, je n’ai pas abandonné un boulot ou de grandes études pour partir. Ma femme l’a fait par contre, donc je dirais que c’est elle qui a pris les risques. Je vis de ma passion et rien n’est plus gratifiant que ça, même si des fois, être loin des siens est difficile. Cependant, je ne regrette rien.

J’ai réalisé cela à force de voyager; je me suis dit que le MMA était pour moi. Pour y arriver, il faut des fois quitter sa zone de confort et tout tenter, sinon, tu ne sais jamais si tu aurais pu y arriver.

J’ai des doutes tous les jours mais c’est normal, c’est une vie instable quotidiennement, mais c’est la vie que je mène depuis que j’ai 16 ans donc j’y suis habitué et j’aime ne pas savoir ce que demain amène.

As-tu un conseil, ou des warnings à donner à ceux qui envisagent un parcours similaire au tien ?

Je pense que si vous voulez vous plonger dans une aventure pareille, il faut être sûr d’où vous allez atterrir car c’est votre avenir. Exploitez toutes les ressources que vous avez là où vous êtes avant de vous lancez ailleurs et ne partez pas sans avoir un minimum de niveau. Je pense que qui que ce soit est capable de faire ce que j’ai fait, il suffit juste de se lancer, d’y croire et de travailler dur.

J’ai beaucoup de gens qui me soutiennent et me disent qu’ils veulent faire la même chose que moi. Je les encourage car c’est une aventure que je veux partager au maximum avec tout le monde et je suis prêt à aider n’importe qui qui veut venir s’entrainer ici, donc n’hésitez pas.

Quelles sont les différences par rapport aux entraînements en Belgique et aux USA ?

Au fil du temps que j’ai passé ici, je pense qu’il y a 3 choses qui changent beaucoup : le temps, le niveau et l’argent. Les 3 sont liés. Dû au fait que les combattants sont mieux payés, ils peuvent se permettre de ne pas travailler sur le côté, de ce fait, ils peuvent passer plus de temps à la salle et améliorer leur niveau. Les salles peuvent se permettre de payer de meilleurs coachs qui sont à disposition des combattants toute la journée.

Je pense aussi qu’une base essentielle du MMA est la lutte, et les USA, avec la Russie, sont les meilleurs mondiaux. La Belgique, la Hollande, la France, l’Angleterre ont pour moi les meilleures écoles de poings-pieds mais la lutte est un élément essentiel qui manque.

Je suppose que tu suis très bien le monde du MMA, il y a-t-il eu un combattant qui t’a inspiré à tes débuts ?

Oui, je suis ce qu’il se passe mais pas plus que ça. J’aime beaucoup GSP (Ndlr: Canada Georges St-Pierre), il vient d’un style de Karaté proche du mien et a pu adapter son style au MMA. De plus, sa lutte est extraordinaire avec son sol. Il n’y a pas plus complet que lui, je pense.

Quels sont tes meilleurs et moins bons souvenirs en tant que fighter ?

J’ai beaucoup de bons souvenirs, ma victoire récente sur Scott Smith (Ndlr: United States Scott Smith a été champion light heavyweight du WECmiddleweight du Elite XC et a combattu 4 fois sous l’UFC) est un beau souvenir pour moi car c’était quelqu’un que je regardais quand il combattait à l’UFC. Je suis content de l’avoir combattu et encore plus d’avoir remporté la victoire (Ndlr: Tarec a totalement dominé Scott, obtenant une décision unanime par 30-27,30-27,30-26).

Comme mauvais souvenir, je dirais que ma défaite contre Dong Sik Yoon était un coup dur mais ça m’a fait réaliser pas mal de choses par rapport à mes entrainements et à l’approche de mes combats.

Tu es maintenant au Strikeforce sans combat annoncé officiellement. Il y a-t-il un fighter que tu voudrais affronter ? Quel est ton objectif en Strikeforce ?

J’aimerais recombattre Tyron Woodley (Ndlr: l’invaincu United States Tyron Woodley a battu Tarec par décision, principalement grâce à sa lutte) pour le titre mais ce n’est pas moi qui décide. Je n’ai jamais choisi mes adversaires et c’est à Strikeforce de choisir. J’aimerais décrocher le titre évidemment et je pense que je suis à un combat de l’avoir.

C’est ce que nous te souhaitons ! Zuffa a racheté Strikeforce, l’UFC est donc une organisation sœur, et la transition Strikeforce est donc beaucoup plus simple, on l’a notamment remarqué avec United States Nick Diaz, Netherlands Alistair Overeem et ton training partner, United States Dan Henderson. Y songes-tu ?

Je serais heureux de combattre un jour pour l’UFC, c’est le rêve de n’importe quel combattant. Mais pour l’instant, je reste concentré avec le Strikeforce car je sais que je peux gagner cette ceinture.

Dan, que tu côtoies, va combattre pour la ceinture contre l’inarretable United States Jon Jones. Je suppose que tu crois en la victoire de Hendo. Quels seront, selon toi, les éléments clés de ce combat ?

Je pense que Dan a toutes ses chances s’il vient bien préparé et avec une bonne stratégie. Le truc, c’est de pouvoir casser la distance avec Jon Jones et de placer la droite de Dan (Ndlr: connu sous le nom de H-Bomb) sans la télégrapher. Dan est un combattant dur pour n’importe qui et n’importe quel style. Peu importe qui se trouve en face de lui, si une de ses droites passe, il sera vraiment en danger. Il a appris à les masquer de mieux en mieux. Il est fort motivé pour son combat et je pense qu’il veut cette ceinture plus que n’importe quoi avant de pouvoir décrocher les gants.

C’était ma dernière question ! Merci beaucoup pour ton temps. Je te laisse le mot de la fin.

Merci à tous les gens qui me soutiennent, ma famille et mon équipe. Si vous désirez venir vous entrainer ici, n’hésitez pas à me contacter, tout le monde est le bienvenu. Merci encore.


Merci à tous pour votre lecture. J’espère que vous le soutiendrez tout autant que moi lors de ses prochaines apparitions, il en a besoin, et nous en avons besoin !

 

Tarec Saffiedine & Chris



Catégories :Portrait

Tags:,

9 réponses

  1. vraiment inspirant !

  2. Très chouette interview. En espérant le voir bientôt en UFC, ou ne fut-ce que pour un title shot en Strikeforce. WAR !!

  3. Hâte de le voir en UFC. Persuadé qu’il ira bien haut ! En tout cas, je le vois bien s’imposer contre les autres kickboxers. Un combat contre Chris Cope ou quoi serait pas mal pour se lancer.

    Go Tarec !!

    • Il y a pas mal de beaux combats potentiels en UFC pour Tarec, en WW:

      Mills, Maguire, Wilks, Brenneman…
      Même, on peut aller voir du plus, je suis persuadé qu’il a déjà les capacités pour titiller Maia, Akiyama, Hardy, Story, Pierce, mais bon, il a le temps d’y arriver hein, et il va y arriver !

      • Vu sa performance contre Nate Moore, qui était excellente malgré qques erreurs techniques, son évolution jusqu’au combat face à Smith, je dirais qu’il a déjà le niveau pour les cartes préliminaires de l’UFC. N’urgeons pas les choses en le prétandant déjà dans le top du roster UFC. A son dernier combat, contre Stinson, j’ai été impressionné par sa lutte, il s’est vraiment amélioré, mais encore une fois, il y avait l’une ou l’autre lacune qui lui aurait certainement coûté le combat contre un expérimenté de l’UFC.

        Encore un ou deux combats en Strikeforce et après, si il s’améliore tjs autant, oui, d’office, il ira en UFC, il ira même loin en UFC, je dirais !

  4. Superbe interview, très passionnante
    Merci a tous les 2

  5. Terrible fighter !!
    Merci l’interview, très cool d’en savoir plus sur lui!

Rétroliens

  1. Tarec Saffiedine n’obtient pas son title shot « chrismmathoughts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :