Régime rapide pré-combat (weight-cutting)

Article assez ancien. DOSSIER récent sur les méfaits du weight-cut






































 

Cela fait longtemps, oui. Je compte diminuer le nombre d’articles, mais mieux choisir mes sujets. Pour commencer, quoi de mieux que de se renseigner sur les méthodes utilisées par les pros pour perdre du poids et atteindre la limite lors de la pesée sans diminuer ses performances. En écrivant cet article, je m’inspire largement d’une étude réalisée par Darren Wong.

Il est important de savoir que c’est une méthode dangereuse que de faire un weight cut pour un combat. Seuls les professionnels le font car ils sont encadrés, et c’est important pour eux, puisque cela fait partie de leur métier, de leur quotidien.

Peu de fighters professionnels détaillent leur régime; nous avons des informations concernant Canada Sam Stout, combattant de l’UFC en -70 kg. Ce dernier nous avoue avoir un poids naturel (lorsqu’il s’entraîne) de 82 kg. La veille du combat, forcément, il se retrouve à 70kg, et le jour du combat, 24h après la pesée, il monte dans l’octagone avec 79kg, soit 13% de différence !

Beaucoup pensent que perdre du poids rapidemment pour la pesée consiste juste à perdre son eau en s’asseyant dans un sauna avec un KW. C’est bien plus compliqué que cela; il existe plusieurs manières de le faire, mais je vais décrire ici la manière classique, qui se divise en 4 étapes:

1. Le régime:

C’est une phase qui prend place un à deux mois avant le combat, consistant à brûler les graisses et éventuellement certains muscles qui peuvent empêcher le combattant d’atteindre le poids nécessaire. Dans cette phase, chaque personne est différente, mais en général, tout le monde essaie d’arriver dans les 10% au dessus du poids de sa catégorie de poids. Ainsi, un lightweight fera un régime jusqu’à 77kg pour pour atteindre les 70 le jour de la pesée alors qu’un light heavyweight atteindra les 102kg pour descendre à 93 le jour de la pesée.

Un combattant perdra ce surplus en contrôlant ses repas, et en faisant des exercices visant à brûler les graisses, plutôt que les muscles.

2. Changer l »équilibre:

Cette deuxième phase commence en général lors de la dernière semaine précédant le combat. Elle consiste à réduire la prise de carbohydrate et de sodium, et à commencer à boire continuellement de l’eau distillée. Ce, dans le but de changer l’équilibre de l’organisme afin qu’il conserve le moins d’eau possible naturellement. En effet, plus une personne a de carbohydrate et de sodium dans son corps, plus elle retiendra de l’eau naturellement.

Il est donc logique qu’en éliminant un maximum la prise de carbohydrate et de sodium, le corps va naturellement expulser de l’eau. Boire beaucoup d’eau distillée va permettre d’accélérer le processus.

Une des bases de la science du weight cutting est: « Plus une personne boit de l’eau, moins elle est conservera ». Petite note supplémentaire, plus on boit, moins on mange, ce qui diminue encore un petit peu le poids de la personne.

3. Transpirer

A quelques jours de la pesée, ou plus fréquemment, à quelques heures de celle-ci, la phase la plus dangereuse arrive. Il s’agit de la déshydratation ! Le but est de perdre un maximu d’eau sur une période très courte, avant que le corps ne réalise ce qu’il se passe et ne commence à se défendre contre cette perte massive d’eau.

Pour perdre autant d’eau rapidemment, les combattants vont s’exercer intensivement en s’habillant avec un sac poubelle (ou un KW s’ils font attention au style) et passer du temps dans le sauna, voire combiner les 2 activités.

Se vider les intenstins est également une partie importante de la phase. Un simple laxatif est la manière la plus raisonnable de le faire.

4. Le rebondissement

La dernière phase, après la pesée, avant le combat (24 heures en général), n’a pas pour but d’atteindre son poids naturel, mais le poids que le combattant avait avant la 2ème phase, le changement d’équilibre. Ou du moins, de s’en rapprocher au maximum.

Le combattant va, ici, reconstituer son taux de carbohydrate, de sodium et d’eau. Pour le carbohydrate, il est de mise de manger des pâtes, qui sont généralement riches en carbohydrate. Il en va de même pour la reprise de sodium, bien que certains voulant se la jouer plus pointilleuse sur la science choisisse l’apport en fluides, comme la Pedialyte, une solution à la base produite pour réhydrater les enfants après avoir vomi ou eu la diarrhée, en replacant les fluides et minéraux perdus lors de ces moments. La reprise d’eau quant à elle doit être faite de manière régulière pour éviter les effets négatifs potentiels.


Comme je le disais, les combattants vont en général perdre 10% lors des étapes 2 et 3, mais il existe des cas extrêmes, comme United States Anthony Johnson qui va jusqu’à perdre 17.6% ! Ceci dit, il est réputé pour rater la pesée, et il est dès lors peu efficace de vouloir faire pire que les autres pour cette facette d’un combat.

Amis fighters, vous l’aurez compris; c’est dangereux, soyez encadrés si vous le faites. Et n’exagérez surtout pas avec ces méthodes, elles n’amélioreront pas forcément vos performances; si je peux me le permettre United States Frankie Edgar est un petit lightweight, il a été champion, United States Cain Velasquez a facilement dominé un United States Brock Lesnar bien plus massif que lui, et le meilleur exemple, United States Dan Henderson est bien plus performant dans les catégories fort proches de son poids naturel; light heavyweight et heavyweight (contre Fedor notamment), et bien moins lors de ses apparitions après un gros cut, en middleweight et en welterweight.

Amies filles, cette méthode ne vous permettrait de perdre du poids que temporairement, elle ne diminue pas votre poids naturel. Si vous souhaitez maigrir, la seule solution, c’est la combinaison d’efforts nutritionnels et faire du sport. Rien de meilleur pour la santé, qui plus est !



Catégories :Dossier

Tags:, , , , ,

8 réponses

  1. Et bien, un article très très très intéressant !
    Je m’étais TOUJOURS questionné sur ces régimes, j’avais beaucoup entendu que certains arrivaient 7-8kg au dessus de leur poids lors de la pesée et je me suis toujours demandé comment ils maigrissaient si vite et reprenaient si vite; voilà qui répond à mes questions !
    Et comme je le pensais, c’est pas top pour la santé !

    Top article !

  2. Comme Fbker, j’étais perplexe par rapport à tout ça !
    Je me demandais ce qu’il se cachait derrière ces régimes ultra rapides et efficaces. Très bon à savoir, très bien expliqué, très claire.

    Merci chris !

  3. De rien les gars.
    J’étais aussi très impressionné en remarquant à quelle vitesse ils maigrissaient pour un combat (surtout avec les TUF, quand tu vois les entraîneurs à leur poids naturel à l’émission, puis tout sec lors de la pesée). C’est vraiment dingue comme régime. Mais bon, vraiment pas niquel pour la santé, franchement, les poids lours font le bon choix xD

  4. J’adore l’article, très bien rédigé, compréhensible, précis.
    Franchement, du fait qu’ils y arrivent tous (ou presque), je pensais que c’était vraiment un régime assez facile. Me suis bien planté pour le coup !

    Comme ont dit les autres.. Merci ! J’attends avec impatience d’autres articles du genre 😉

  5. Je sais que GSP ne voulait justement pas changer de catégorie de poids car il disait que ce n’était pas bon pour la santé et maintenant, je comprends pourquoi !

    Très intéressant, c’est bon de savoir comment ce type de régime fonctionne ! Merkiiiii

    • GSP est un large welterweight. Son poids naturel est de 193 pounds j’ai lu. Donc 13% au dessus de la catégorie. Il n’aurait pas grand avantage à combattre en 185, et si il veut y combattre, il voudra d’abord monter son poids naturel; ce qui prend du temps..

      Peut-être en fin de carrière ! 🙂

  6. Ah franchement MERCI BEAUCOUP ! car en plus de mieux savoir sa resous mes petite  » problemes  » je me demander toujours comme il pouvais etre si leger et muscler et fort en mm temps , j’avais l’impression d’être lourd sans etre gros je me disait ya un problemes c’est pas possible ! je sait bien que certain ( tres rare) sont gater pa la genetique mais de la tous ! maintenant je comprend mieux … MERCI BEAUCOUP

Rétroliens

  1. Régime pré-combat, l’avis de Tarec Saffiedine « chrismmathoughts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :