Olivier Aubin-Mercier: Le Portrait

Olivier Aubin-Mercier, un nom connu des grands fans de MMA, mais encore inconnu aux yeux du grand public, pour le moment… En effet, le combattant Canadien commence son ascension dans les Arts Martiaux Mixtes après avoir connu un certain succès en Judo; il connait donc bien la compétition dans les sports de contact, et cela se ressent dans son début de carrière très actif. Notre rédacteur, Christopher Genachte, l’a rencontré au Canada et en profite pour établir son portrait !

Christopher et Olivier célébrant la victoire lors de l’UFN 54

Ce jeune homme de 25 ans vient de Montréal, il a commencé le Judo à l’âge de 13 ans et a fait partie de l’équipe nationale avant d’effectuer une transition vers le MMA en été 2010. Après seulement quelques mois, Olivier effectuait déjà ses premiers pas dans une cage pour un combat amateur. 4 ans plus tard, le voici déjà à l’UFC !

Une carrière qui se dessine rapidement pour le Canadien, qui avait pourtant plusieurs portes ouvertes à la fin de son adolescence: J’étais à l’école en Multimédia et j’étais dans l’équipe de judo du Canada, mais en 2010, je n’avais pas assez de points pour refaire partie de l’équipe. J’ai donc décidé d’essayer le MMA et je suis tombé amoureux avec le sport. Finalement, l’équipe m’a rappelé pour savoir si je voulais continuer… J’ai dit non« . Un risque qui porte ses fruits, puisqu’il n’a fallu que 3 ans à Olivier pour obtenir sa chance à l’UFC, via le TUF Nations, opposant le Canada et l’Australie. Une rapide montée qu’il explique, entre autre, par son background. Le judo m’a montré les takedown au corps à corps et m’a donné l’esprit ainsi que la philosophie du guerrier. Aussi, au niveau de la condition physique, j’étais déjà prêt.Je me donnais 1 an pour commencer à faire de l’argent via le MMA et trois pour être dans le roster UFC. A un moment, j’avais beaucoup de difficultés à me trouver des combats, je me suis dit que même si ça prenait plus de temps, j’allais quand même me rendre dans l’UFC.

C’est vrai, lorsqu’on ne signe pas avec une organisation majeure de MMA, il est difficile d’être actif et de vivre de ce sport. Olivier Aubin-Mercier remplit quand même ses objectifs, puisque son premier combat professionnel fût en Octobre 2011, un peu plus d’un an après son premier entraînement dans la discipline. Il gagne ses 4 premiers combats en moins de 6 minutes cumulées, à chaque fois par Rear Naked Choke. 4 combats en 2 années, ce n’est pas beaucoup ! Heureusement, le TUF pointe son nez et ouvre ses portes aux Canadiens qui seront alors coachés par Patrick Côté. Cette opportunité arrive très tôt dans la carrière du jeune Judoka, mais elle n’arrive en général qu’une seule fois dans la carrière d’un combattant (sauf pour Nordine Taleb, par exemple). Il n’hésite donc pas à en profiter, à raison: « Une belle expérience. Pas si déplaisante. Je crois que j’y suis allé peut-être un peu trop tôt dans ma carrière. Mais, je reste cependant content du résultat final. Le plus difficile était les caméras ! »

Olivier Aubin-Mercier lors du TUFIl doit changer de catégorie de poids; il passe en Welterweight (-170lbs – 77kg) pour la série, alors qu’il combat en général en Lightweight (-155lbs / -70kgs). Sous le coaching de Patrick Côté, le Canada représentera très bien leurs couleurs, puisqu’Olivier gagne son quart de finale par Décision, avant de soumettre Richard Walsh en demi finale, pendant que son compatriote Chad Laprise élimine lui aussi un Australien, donnant donc une finale 100% rouge et blanche dans cette division. La finale des middleweights opposera également deux Canadiens.

13 semaines après le tournage, place à la finale. Il s’agit donc des premiers pas d’Olivier dans un UFC. Il affronte Chad Laprise, contre qui il livre un combat actif et serré, pour hélas perdre à la décision, sur un 28-29, 30-27, 30-27. Malgré la défaite, il reste positif vis-à-vis de cette expérience: « J’ai paniqué un peu durant la finale ! Je ne m’attendais pas à ce que les fans soient derrière moi comme ça. Une belle expérience, j’aime mieux avoir perdu au début de ma carrière et contre une personne que j’aime bien que plus tard contre un ennemi juré ! »

Heureusement, il reçoit directement une nouvelle chance à l’UFC; il signe pour un combat à Halifax,au Canada, lors de l’UFN 54. Une chance qu’il ne laisse pas du tout passer, car non seulement il gagne devant son public, mais il finalise son adversaire, Jake Lindsey, et obtient le bonus « Performance Of The Night » grâce à une soumission particulière, ressemblant à un triangle inversé couplé à une kimura ou un biceps slicer. Combat qu’il ne fallait pas louper, en tout cas ! Olivier Aubin-Mercier vs Jake Lindsey  Weigh In StaredownJe cherchais l’étranglement. Nous appelons ça un sangaku en judo. Une de mes techniques spéciales au sol ! Je serais allé pour la Kimura si il n’avait pas tapé. Mais je savais que si je le finissais avec l’étranglement, j’avais de bonnes chances de gagner le bonus de la soirée ! Mission accomplie en tout cas pour Olivier qui poursuit une belle carrière et qui nous donne envie de le revoir à l’action prochainement, bien que lui, n’ait pas de plan précis quant à son avenir proche; je n’ai pas d’adversaire en tête… Je me trouve trop bas sur l’échelle de l’organisation que pour choisir mon prochain adversaire ! Peut-être dans le futur.

Le fan de GSP pour son respect et son attitude exemplaire, d’Anderson Silva pour son SWAG et de Conor McGregor ainsi que Nick Diaz parce qu’ils le font rire mettra tout en oeuvre pour coller aux carrières de ceux-ci. Son incontestable talent lui permettra-t-il d’y arriver ? C’est tout ce qu’on lui souhaite, et la réponse viendra bien assez tôt !



Catégories :Portrait

Tags:, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :