Analyse/preview: Mark Hunt face à Fabricio Werdum

UFC 180, le premier UFC qui prendra place au Mexique. Un moment historique en couvrant peut-être deux.

Retour en arrière. Pour le premier événement au Mexique, l’UFC mise gros; un titre Heavyweight en jeu ! Non seulement il s’agit d’un gros combat, mais en plus, le champion en titre est partiellement Mexicain. En effet, son père vient de Mexico. Pour agrémenter le tout, un TUF (The Ultimate Fighter, la série de l’UFC) se met en place pour les combattants featherweight & bantamweight d’Amérique Latine, dont les finalistes s’affronteront pour l’occasion.

Seulement, un drame survient à 3 semaines de ce 180e pay-per-view de l’organisation; le champion se blesse. Encore. Un seul homme est capable d’accepter d’affronter quelqu’un du calibre de Fabricio Werdum avec un si court préavi; Mark Hunt ! Afin d’assurer un marketing plus qu’exceptionnel, Dana White annonce qu’il s’agira d’un combat pour le titre intérimaire de la catégorie des moins de 120 kilos. Le gagnant affrontera probablement le champion en mars. Il a par ailleurs été confirmé que si Cain ne revenait pas à la compétition d’ici mars, son statut lui sera retiré pour inactivité, comme pour Dominick Cruz.

Mark HuntMark Hunt, l’histoire.

Beaucoup de fans espèrent que Hunt remporte ce combat; il a une grosse fanbase, et surtout, on parlerait dès lors d’un conte de fée. Mark Hunt ne devait pas combattre pour l’UFC. Il y a été transféré avec l’acquisition du Pride et l’organisation Américaine voulait simplement racheter son contrat afin de le libérer. Seulement, celui qu’on surnomme « The Super Samoan » a insisté pour honorer ce contrat, quitte à combattre presque sans rémunération. Cette idée commence mal pour le Néo-Zélandais qui perd lors de sa première apparition à l’UFC. Cela représentait sa 6e défaite consécutive; pas attirant pour l’organisation élite du MMA. Il était désormais le seul combattant au record négatif (plus de défaites que de victoires), heureusement il a renversé la tendance.

Il met un terme à sa série noire en remportant son premier combat en 5 ans, via un « walk-off knockout » (il est maintenant connu pour infliger le coup fatal et partir en levant les bras; au lieu d’infliger des coups inutiles à un adversaire inconscient, en attendant l’intervention de l’arbitre). S’en suit une décision contre Ben Rothwell, et deux KO d’anthologies sur les Européens Cheick Kongo et Stefan Struve, avant de tomber court face à Junior Dos Santos, le seul homme à posséder une victoire sur le champion courant.

Mark Hunt crochet contre Stefan StruveMaintenant une figure marketing pour l’organisation au vu de son histoire pour le peu originale, il a assuré sa place. Encore plus récemment, grâce à l’un des plus beaux combats 2013 au terme d’une véritable guerre de 5 rounds contre Antonio Bigfoot Silva et en étant le premier à mettre Roy Nelson au tapis à l’UFC. Autant dire qu’il s’agirait d’un vrai conte de fée, s’il l’emporte ce week-end !

Mark Hunt versus Fabricio Werdum, la situation.

Un réel engouement se créé derrière l’ancien champion de K-1. Mais a-t-il réellement ses chances ? Comme n’importe qui dans n’importe quel combat de MMA, oui. C’est une des nombreuses raisons pour laquelle ce sport est tant apprécié: « Anything can happen in MMA ».

Il a en tout cas très peu de chance de son côté. En mettant de côté l’envie de vivre un double moment historique et en étant complètement réaliste, très peu de facteurs vont en son sens;

Premièrement, il n’a que 3 semaines de préparation. Bien que Fabricio se soit entraîné pour combattre Cain Velasquez, il a eu droit à un camp complet et a largement le temps d’adapter ses entraînements à son nouvel adversaire.

Selfie de Mark Hunt et Fabricio WerdumDeuxièmement, la Mexico City Arena a été construite à plus de 7.000 pieds d’altitude. Les poids lourds fatiguent plus vite, surtout en altitude; on l’a vu lorsque Mark Hunt a affronté Ben Rothwell; les combattants étaient à bout après 2minutes20. Et ce combat était au Pepsi Center de Denver, à 5.500 pieds. Il s’agit certes de deux poids lourd, mais le 3e désavantage arrive ici; Mark dépasse les 120kg au naturel. Il doit perdre du poids à l’approche d’un combat, ce qui est éprouvant et ce qui le fatiguera davantage que son adversaire qui combat à son poids naturel, sans devoir faire d’effort de weight cut la veille de l’affrontement.

D’un point de vue environnemental, la situation ne se prête pas à ce que les fans de MMA voient une grosse surprise ce samedi soir. Mais qu’en est-il du point de vue technique ?

Mark Hunt, pourquoi si dangereux ?

Mark Hunt coude contre Antonio SilvaIl s’agit d’un heavy striker, relativement petit. Cette phrase peut suffire; en MMA, il est souvent plus compliqué d’amener un combat au sol lorsque l’adversaire est plus petit; ses jambes sont plus difficiles d’accès, son centre de gravité est plus bas, et la répartition de la masse est plus concentrée, lui permettant des sprawls plus efficaces. Face à quelqu’un de plus petite taille, un combattant essaiera en général de dominer le striking en jouant de son avantage d’allonge, ou de chercher le clinch contre la cage pour amener au sol à partir de là. Le risque de fermer la distance, c’est que cela donne la possibilité à ce dernier de pouvoir toucher sans lui même chercher à casser la distance.

Cela fait longtemps qu’on n’a plus vu le Néo-zélandais sur son dos suite à un takedown. Un uppercut de ce dernier, et le combat est fini. Le dernier KO pris par Fabricion Werdum ? Un uppercut de Junior Dos Santos. Les dernières fois que le petit Heavyweight était sur son dos, il a su rapidement se lever. Pour finir, il a un menton incroyable; il a encaissé des coups puissants venant de JDS, Roy Nelson et Antonio Silva.

Cela lui fait quelques bons avantages dans n’importe quel combat. Son striking étant réellement élitiste, il est un danger pour tout le monde de la division. Cependant, face à lui se tiendra Fabricio Werdum. L’un des combattants les plus intelligents, possédant un très bon cardio, le meilleur jeu au sol de la division, peut-être même de l’UFC, avec un striking qui ne cesse de s’améliorer; on l’a vu dominer Travis Browne debout, dans sa zone de confort.

Fabricio WerdumQuid de son adversaire ?

Ce combat devient vite intriguant. Fabricio est-il donné favori pour ses avantages de situation ? Ou serait-il également favori si les deux combattants avaient eu le même temps de préparation ? Probablement. Les oddmakers ne donnent que ce qui est appelé le « puncher’s chance » à Mark Hunt. C’est-à-dire qu’ils considèrent qu’il ne peut gagner qu’avec un coup bien porté. Bien qu’il soit un striker élite, il tombe contre quelqu’un qui n’y est pas sujet, quelqu’un qui va combattre patiemment et intelligemment. On ne voit pas Fabricio se faire soumettre dans sa carrière; encore moins par un spécialiste pieds-poings. Le Brésilien à quant à lui déjà montré qu’il pouvait tenir un bon rythme pendant 5 rounds, et finaliser un combat debout comme au sol.

Résumons un peu tout cela: la pression est sur la ceinture noire de Jiujitsu, il doit venir avec une stratégie au point, la mettre en oeuvre et ne pas se faire surprendre. Mark Hunt quant à lui, n’a rien à perdre dans ce combat, et il n’y a pas de stratégie à établir pour quelqu’un de son style face au style de Werdum; il doit comme à son habitude, éviter de se faire mettre au sol, casser la distance, et toucher le menton de son adversaire. Comment ? Cela dépendra de si Fabricio décide de jouer la distance, ou de chercher sa zone de confort à tout prix.

Réponse demain !



Catégories :Couverture

Tags:, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :