Le phénomène de Ronda ‘Rowdy’ Rousey

Suite à l’UFC 184, c’est indéniable. Ronda ‘Rowdy’ Rousey est complètement supérieure dans sa catégorie. Certains amèneront Cyborg dans la conversation, cela n’en demeurre pas moins vraie que l’ancienne judokate continue d’impressionner. La question qui fait la vague sur la toile et qui lance tous les débats; est-elle supérieure, ou la compétition est juste inférieure ?

C’est sûr. 1 minutes 36 pour défendre 3 fois son titre. Environ 23 minutes pour gagner et défendre (Strikeforce et UFC combinés) 7 fois la ceinture, c’est impressionnant. Est-elle forte au point de faire passer les autres pour des amatrices, ou est-elle une pro combattant contre des amatrices. Pouvons-nous la comparer à un Jon Jones qui a battu des anciens champions, ou devons-nous la comparer à un Jon Jones qui se retrouverait face à un Krylov, un Nedkov et un Calvante ? Le MMA féminin est peut-être encore fort jeune, et c’est difficile de pouvoir juger et arriver à une conclusion ferme. Une partie des fans indique que Ronda est juste trop forte et devrait même être prise en compte dans les discussions du Pound 4 Pound. Une partie des fans pensent que ses adversaires n’ont aucune valeur. Que tirer de ces arguements ?

Ronda clé de bras sur CarmoucheFaisons le point; il est clair que Cat Zingano a impressionné pour ses comebacks. Miesha Tate a rarement eu une performance sur laquelle les fans reviennent. McMann sur papier pouvait challenger le judo de la championne grâce à son haut niveau en lutte, mais n’a jamais été vue comme une bonne boxeuse. Et Davis, vu son niveau au sol, pouvait facilement rester hors de danger des clés de bras de la star féminine de « The Expandables », mais là aussi, elle n’avait pas montré un striking hors du commun. Randy Couture a aussi eu facile lors de son combat contre James Toney, qui n’avait que la boxe comme zone de confort.

A l’opposé, on peut souligner qu’aucun combattant n’a montré tant de facilité à surpasser l’opposition, et que peu sont ceux qui peuvent être classifiés dans la catégorie des adversaires contre lequel on n’a pas droit à une demi-erreur. Clairement, Ronda Rousey a montré de la supériorité en boxe face à plusieurs adversaires, une grande supériorité en grappling, et excèle au corps à corps et aux amenées au sol. Tout comme Georges Saint Pierre, elle est très forte pour garder, ou envoyer le combat là où elle possède le meilleur avantage; au sol contre une strikeuse, debout contre une grappleuse.Ronda Rousey

Ce qui est frappant, c’est que la championne est à l’aise dans une cage. Elle gère sa distance parfaitement, et elle réagit rapidement selon les tentatives de son adversaire. Médaillée de Bronze en Judo aux JO de Pékin en 2008, elle est arrivée dans le MMA en tant que meilleure judokate. Un avantage indéniable puisqu’il permet à l’Américaine de ne pas craindre le corps à corps et à facilement le chercher. A ses débuts, elle n’a eu aucune difficulté à casser la distance et à chercher la soumission, restant alors dans sa zone de confort. C’est confiante qu’elle a travaillé son pied-poing jusqu’à pouvoir rivaliser debout contre des adversaires expérimentées qui cherchaient maintenant à leur tour le sol face à l’experte du Judo, qui se retrouvait à nouveau dans sa zone de confort. Aujourd’hui, on ne peut plus parler de Rousey comme une experte du Judo, c’est une experte du MMA. Elle semble exceller dans tous les aspects de la discipline.

C’est indéniable, Ronda Rousey est forte, très forte. C’est le GOAT (Greatest Of All Time) féminin. D’autre part, il est aussi observable que le MMA féminin n’a pas (encore atteint) le niveau masculin. Loin d’être une avance sexiste, les sports de combat semblent naturellement plus adaptés aux hommes. Que l’on suive la théorie selon laquelle « à la préhistoire, l’homme chassait, ce qui explique qu’il a, en général, un bon sens de l’orientation », ou une théorie plus médicale « testostérone = force », on peut conclure de manière neutre que, pour le moment, les hommes ont un meilleur sens du combat que les femmes. Moins de peur dans le ring, plus de calme, meilleure gestion de la distance, avec des émotions contrôlées. La championne possède aussi ces capacités importantes du sport. Beaucoup d’affrontements à l’Invicta ou dans les divisions féminines de l’UFC ont tendance à rapidement se transformer en bagarre où la distance importe moins. Distance, gestion de l’espace, ces notions primordiale en judo, que Ronda connait depuis ses 11 ans.

ac834180-6054-11e4-ba12-0dc7c7cb6ca2_ronda-rousey-topless-photos-buffalo-06Quel est donc ce phénomène qui rend la Californienne invincible ? On ne peut pas nier qu’elle est meilleure que ces adversaires. On ne peut pas non plus nier qu’elle incarne les capacités techniques, athlétiques, mais aussi stratégiques des champions masculins du sport. Elle fait peur à ses adversaires ? Certes. Elles font toutes des erreurs face à elle ? Tout à fait. Elle exploite aussi ces erreurs comme peu en sont capables. A ce jour, il reste difficile de déterminer si elle mérite d’être comparée aux meilleurs combattants. Elle surdomine le MMA féminin, ce n’est même pas ouvert à la discussion. Mais de toute façon, est-ce réellement important de savoir ce que donneraient ses caractéristiques dans un corps masculin ?

Qu’on l’aime, qu’on ne l’aime pas, son succès est invraisemblable et elle fait grimper la discipline dans le monde féminin.

Quid du futur ?

On entend récemment beaucoup de fans se plaindre qu’elle a nettoyé la division. Cat Zingano incarnait le dernier espoir de la MMAspèhre pour voir un peu de concurrence chez les femmes. Cette dernière, reconnue pour avoir des débuts de combat lent a décidé de le commencer comme un boulet de canon et ouvrir le bal par un coup de genou sauté. Une exécrable décision face à une judokate de ce calibre ! Ronda Rousey Contre Cat ZinganoPremièrement, ce genre de décision demande de ne pas revenir dessus en pleine course; Cat semble avoir pris peur au mauvais moment et l’a exécuté à moitié ce qui provoque quelque chose d’inévitable; le corps à cors. Alors que le rater complètement permettrait de rester à distance, le rater à moitié invoque de se retrouver au corps à corps avec quelqu’un qu’on ne sait presque pas amener au sol. A son habitude, la championne a réagi; elle a anticipé la projection afin d’effectuer un sweep. Alpha Cat a eu un réflex naturel; ne pas être en dessous et elle a donc voulu reprendre le contrôle en sortant en tortue tout en contrôlant la nuqe de l’adversaire. Le risque dans cette sortie est celui que nous a montré Rousey; l’anticipation. Elle a bloqué le dos et c’est là que Cat a fait une nouvelle erreur; laisser son bras sur la nuqe de la championne. Certes, ce dernier aurait pu servir a faire un sweep, mais exposer son bras contre la blonde est la pire idée que l’on puisse avoir. 3 secondes plus tard, la clé était sécurisée. Peu de combattants, aucune combattante MMA auraient réussi à exploiter une telle erreur et les alternatives qui ont suivies. Une défaite humiliante. Heureusement, personne ne peut dire que Ronda ait dominé la challenger dans tous les aspects du sport; le combat était trop court pour cela. Malheureusement, Cat a laissé passer sa chance et devrait normalement attendre pour en réobtenir une.

Bethe Correia, Jessica Eye, Justino Cyborg ou Holly Holm ?

A ce jour, seule Cristiane « Cyborg » Justino pourrait avoir du sens. Au record de 13 victoires pour 1 défaite, la Brésilienne possède des victoires solides (Gina Carano, Marloes Coenen x2), est très dangereuse debout et est à l’aise au sol, très à l’aise. Le seul problème ? Elle combat 10 pounds au dessus de Ronda, et il est difficile de l’imaginer en Bantam.

Bethe Correia et Jessica Eye semblent être deux options plausibles, mais elles sont encore toutes les deux fort jeunes dans leur carrière et n’ont pas encore un palmarès qui pourrait justifier un challenge à la ceinture. D’autant plus qu’aucune des deux n’a encore montré quelque chose de différent que les précédentes victimes de Rowdy.

Reste alors Holly Holm au palmarès incomparable en Boxe, qui s’entraîne dans la discipline des Arts Martiaux Mixtes 2011. 8 victoires pour 0 défaite, elle entre dans les conversations des challengers. Cependant, il est encore trop tôt; la combattante pourrait certainement incarner des difficultés pour Rousey debout, mais elle n’a pas encore montré beaucoup de choses dans les autres aspects du sport. Lors de son dernier combat, sa posture « à la Rory MacDonald », son crisp striking et sa gestion de la distance tendent à montrer qu’elle pourrait offrir un long combat à la championne, il demeurre cependant préférable d’atteindre qu’elle s’établisse davantage en tant que combattante complète de MMA.

 

Il faudra donc peut-être attendre un petit peu avant de voir de nouveaux challenges pour le phénomène, mais elle ne sera pas encore à court de démontrer son talent à ses nombreux fans !

Par Christopher Genachte



Catégories :Portrait

Tags:, , , , , , ,

2 réponses

  1. Les différents points abordés sont très bons et je vais d’ailleurs les mettre en application.

Rétroliens

  1. Joanna Jedrzecjzy – Première championne Européenne ? | 360-MMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :