Conor McGregor, le combattant

  Oui, Conor McGregor fait beaucoup parler de lui. Son charisme, son trashtalk, sa visibilité, tout le monde en parle; les fans, les médias, les autres combattants. Au point même qu’on pourrait affirmer que certains athlètes parlent davantage du phénomène importé d’Irlande que d’eux-même. Forcément, avec ce genre de personnalité, The Irish Ali possède énormément de fans, et énormément de haters. Chacun s’est fait sa propre opinion de l’homme. Mais finalement, il reste un athlète du plus haut niveau et c’est important de s’en tenir à cela dans ce business, ce sport.

Il est talentueux, il possède une force naturelle et il évolue rapidement ! Son évolution est d’ailleurs très intéressante car, non seulement ses capacités techniques progressent, mais son style change avec le temps. Beaucoup d’athlètes ont la force nécessaire pour déconnecter un humain de ses sens, mais peu y arrivent sans même essayer, ceux que nous pouvons réellement qualifier de « Heavy Handed ». Ceux-ci sont capables, finalement, d’infliger un KO par accident. C’est le cas de Conor que l’on a pu voir dans beaucoup de ses apparitions où il envoie son adversaire au tapis, sans même donner l’impression d’avoir mis toute son énergie dans le coup fatal. Cette caractéristique, il en est évidemment conscient, et il s’agit probablement de la base de son changement de style; au-delà de sa progression au niveau de ses kicks, le stratège Irlandais ne combat plus comme à ses habitudes lors des organisations régionales de Grande Bretagne. Il a changé.Conor-McGregor finit Diego Brandao

Alors qu’il y a 3 ans, il faisait clairement partie de ces contres-punchers aggressifs élites, aujourd’hui, Conor est un pur combattant à pression (pressure fighter). D’une technique fluide, pouvant justifier la puissance de ses coups, a finalisé 15 de ses victoires par KO ou TKO. Arrivé à l’UFC remplit de confiance, son style était toujours aussi efficace. Probablement l’un des meilleurs contres-punchers aggressifs qu’on ait jamais connu; il avance, provoque une réaction chez son adversaire, et en profite pour esquiver et contrer. Il excellait dans cette stratégie extrêmement difficie à gérer. Ce style, il se l’était approprié naturellement; changement de niveau, mouvements de tête, avancées aggressives mais calculées, patient et opportuniste. Peu ont suivi sa progression pré-UFC qui consistait à l’intégration de cette stratégie qui lui convenait si bien. C’est Marcus Brimage qui l’a acceuilli dans la grande ligue. L’Américain a décidé de lui souhaiter la bienvenue en lui mettant la pression lui-même. Le maître des mouvements humains n’a pas dû tant adapter son jeu, puisque le barbu avait un jeu de contre au point.. Au poing. C’est sans difficulté qu’il a semblé jouer au sniper face à son hôte, il a même semblé surpris de la facilité avec laquelle il a connu ses 67 premières secondes à l’UFC. Encore un combat qui lui prouve sa puissance de frappe naturelle. Est-ce réellement un avantage ? C’est en effet entre son combat d’après face à Max Holloway et celui qui a suivi contre Diego Brandao que sa confiance en sa force – et son menton – semble l’avoir transformé en pressure fighter. Et en réel pressure fighter; il ne tourne pas ses combats en bagarre, il reste toujours très technique et dicte le rythme; toute une différence, tout un art !

Poirier touche McGregorLa différence principale que l’on verra dans son style est qu’en tant que combattant de contre agressif, le barbu était très attentif aux tentatives de son adversaire, dès lors plus concentré sur l’aspect défensif de son jeu pour mieux contrer. Evitant, esquivant alors la majorité des attaques qui lui étaient lancées. Le premier choc des analystes assidus a été de voir Conor presser Dustin Poirier à la Anderson Silva; les bras le long du corps, et plutôt que d’éviter et contrer, il a monté sa garde et protégé le coup, plutôt à la Nick Diaz donc. Appartenant donc plus maintenant aux pressure fighters qui auront un style aggressif avec un but purement offensif; quitte à encaisser des coups, tant que lui en donne aussi. Un classique chez les athlètes qui savent bien encaisser et qui possèdent une force naturelle. Deuxième choc; l’Irlandais initie un jab-direct face à Poirier, et encaisse un direct un en échange. Il ne pouvait pas s’agir de deux coïncidences; il ne danse plus autour de son adversaire, il ne teste plus la distance avec son jab, il ne prépare plus de piège pour contrer… Il vient pour toucher son adversaire un maximum, peu importe le retour !

Une tactique à nouveau payante, il se débarrasse du numéro 5-6 de la division en moins de deux secondes. Mais cette fois-ci, il a semblé vulnérable aux yeux de certains fans; Poirier lui a délivré des low-kicks, et quelques coups de poing. Tout comme certains grands boxeurs l’ont affirmé; lorsqu’on se sait bien supérieur à son adversaire, nul besoin de se concentrer sur sa défense. La confiance, le manque de peur paie souvent, jusqu’à un certain point.

Conor McGregor presse Dennis SiverAprès son affrontement face à Dennis Siver, c’est devenu clair; McGregor utilise de plus en plus ses poings, il calcule de moins en moins la distance avec son jab, plutôt que d’utiliser son magnifique jeu de jambes, de nombreux mouvements de tête et des feintes pour envoyer un coup, il préfère avancer et envoyer des combinaisons. Cela fait du bien à voir, peu en sont capables à l’UFC, mais cela n’est pas sans risque lorsque le niveau de compétition augmente. Jusqu’à présent, il a raison; pourquoi utiliser tant de feintes et d’aptitudes lorsqu’il peut simplement encaisser un coup de son adversaire alors que ce dernier ne sait pas encaisser les siens. A voir si cela continuera de payer…

De cette évolution, de ce changement, on ne peut rien conclure. Jusqu’à présent, Conor McGregor gagne, Conor McGregor convainc, Conor McGregor plait aux fans (sans parler de sa personalités, mais les fans adorent les athlètes qui mettent un terme à leurs combats, ce que fait le phénomène Irlandais), Conor n’est jamais en difficulté. Et ce, peu importe avec quelle stratégie il se présente. Un réel psychopathe du MMA, il a fait de la cage sa maison; on ne peut nier qu’on sent qu’il y est à l’aise, et sa confiance ne fait qu’augmenter cette aisance. Les faits sont les faits: il se fait toucher davantage que précédemment, mais il gagne et finit encore ses combats. Le niveau des athlètes en face de lui augmente (il va maintenant faire face au champion) et on ne sait pas prédire comment l’affrontement pour la ceinture va se dérouler. Mais il est tombé sous le charme de sa propre puissance naturelle et en a adopté une nouvelle stratégie intriguante !

Par Christopher Genachte



Catégories :Portrait

Tags:, , , , , , , ,

2 réponses

  1. On peut aussi considérer que ce qui a influencé ce changement de style a été une maturation sur tout les plans : il à améliore sa lutte , pris du poids, amélioré son jujitsu son mental et ses capacités physique augmentant donc son aisance naturel en tant que pressure fighters ne redoutant plus reelement les tentatives de takedowns de ses adversaires et s’assurant un avantage physique en cas de friction il suffit de voir comment il retourne Brandao ou la facilité avec laquelle il sechappe de la tentative de mise au sol de Siver.

    • En effet, le gain de confiance du fait qu’il puisse se concentrer à 100% sur le MMA – chose qu’il ne faisait pas au CWCF – peut avoir influencé.
      Maintenant, il n’a jamais eu peur des takedowns de ses adversaires aussi parce qu’il n’est jamais tombé sur un lutteur. Faudra voir s’il aborde le combat de la même manière contre un Mendes, qui, en plus de la lutte, possède un KO power.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :