Mayweather-Pacquiao: La transaction bancaire du siècle

C’était anticipable. Ce que de nombreux fans considéraient comme le combat de boxe du siècle, ou simplement le combat du siècle n’a pas délivré au niveau du spectacle. Combat de l’année ? Même pas. Combat du mois ? Toujours pas.

Certes, sur papier, il s’agit bel et bien du combat du siècle; les deux athlètes les plus décorés de l’ère actuelle se rencontrent, dont l’un deux possède un record de 47 victoires (avant le combat) sans la moindre défaite… C’est du lourd ! Et le combat a été vendu comme tel; un génie marketing qui a explosé tous les records, permettant aux deux auteurs d’écrire l’histoire tout en repartant avec chacun plus de 110 millions de dollars, pour avoir passé 36 minutes actives dans un ring. Beaucoup d’attente, et selon la catégorie de fans, nous retrouvons des déçus, des heureux, et des neutres… Comme toujours !

Mayweather esquive PacquiaoAlors que certains analystes avaient vu juste; « Mayweather va imposer son style, l’art de la non agression, et Manny ne pourra rien y faire, rendant le combat ultra-intéressant au niveau stratégique, mais endormant et pas excitant du tout« , nombreux sont ceux qui rêvaient d’un Philippin très agressif, remportant les 4-5 premiers rounds, forçant alors « Money » à s’ouvrir. Ce scénario aurait en effet mené à un combat envoûtant et énergique entre les deux talents. Seulement, c’est Floyd Mayweather qui a imposé son jeu, son talent est tel que même Manny Pacquiao n’a su le déjouer. Oui, Floyd est juste si fort. L’art de la non agression. L’art de frustrer son adversaire. L’art de finir un combat aussi fatigué qu’un marathonien après 2km de jogging. Un véritable génie dans son style, un génie respectable, un talent unique en son style. Un style qui hélas, ne plait pas; un peu comme GSP en MMA bien que leur style ne soit pas comparable. Très évasif, très défensif, qu’on ne peut même pas catégoriser de contre-puncher. Des coups, il n’en envoie pas beaucoup. Il en envoie juste assez que pour gagner chaque round de justesse. Alors que Manny a contrôlé le ring, a poussé l’action, a essayé d’échanger; cela n’a pas suffit. C’est l’Américain qui a fait mouche le plus souvent, et cela lui a permis de retourner chez lui avec 3 ceintures ! Un jeu d’échec agréable à analyser, beaucoup moins à regarder; ce qui fait passer ce combat pour une transaction bancaire plus qu’un combat d’anthologie. Mais ça, on le savait à l’avance.

Bravo à ces deux champions, ils ont enfin réaliser le rêve des fans de boxe Anglaise depuis 5 ans. Pour ceux-ci, ils ont assisté à un moment historique, mais peu excitant. Un peu comme le gars qui invente le téléphone sans avoir personne à appeler. Une déception pour certains, un moment sans surprise pour d’autres, et des stratèges régalés.

Floyd Mayweather l’emporte à la décision unanime sur Manny Pacquiao (118-110, 116-112, 116-112) en cette soirée (ou nuit pour les Européens… Ou journée pour les Asiatiques) du 2 mai 2015.

Par Christopher Genachte



Catégories :Post-Analyse

Tags:, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :