Gustafsson avant Bader, le mystère expliqué

Tout le monde connait maintenant l’histoire. Jon Jones a été suspendu par l’UFC et l’organisation lui a retiré son titre pour avoir eu un comportement répréhensible, une nouvelle fois. L’eau qui a fait déborder le vase. Ou l’originale expression équivalente anglaise qu’a utilisée Dana White « That was the straw that broke the camel’s back ».

Supposé défendre son titre face à Anthony « Rumble » Johnson lors de l’UFC 187, c’est finalement Daniel Cormier qui le remplace. DC venait de perdre contre le champion à la décision; mais il reçoit une seconde chance pour le titre alors vacant. Chance qu’il saisit à deux mains puisqu’il soumet Anthony dans la troisième reprise.

Le nouveau champion des poids lourds-légers était supposé affronter Ryan Bader ce week-end, lors de l’UFC Fight Night 68. Ryan Bader, sur 4 victoires d’affilée – le seul de la division à avoir plus de 2 victoires de suite avec Jon Jones, semblait être le prochain challenger pour cette ceinture. D’autant plus que lors de la conférence de presse qui a suivi l’UFC 187, Ryan Bader et Daniel Cormier se sont pris la tête. L’UFC aime ça, l’animosité entre deux athlètes. Ca vend.

La nouvelle est tombée hier; Alexander Gustafsson affrontera Daniel Cormier pour la ceinture. Wait. What ? Retour en arrière. Alexander Gustafsson, « The Mauler », lors de sa dernière apparition a bien subit un KO dans la première reprise ? Contre Anthony Johnson, qui vient de perdre violemment contre le nouveau champion ? Et il n’a pas combattu entre temps, c’est correct ?

Oui. Un choix tout à fait étonnant. Bien que certains aiment diminuer les 4 victoires de Ryan Bader, si il est le seul dans la division à en avoir plus que 2, et non seulement personne n’en a 3, lui en a 4. Ca veut bien dire quelque chose. Il représentait la seule option justifiable pour ce titre. Malgré que peu sont ceux qui croyaient en ses chances face à DC, c’était l’athlète qui méritait l’essai.

Pourtant, l’UFC offre cette chance a un athlète sortant d’une défaite. Où est la logique ? Est-ce déjà arriver ? Oui.

  • Chael Sonnen vs Jon Jones après avoir perdu contre Anderson Silva
  • Dan Henderson vs Anderson Silva après avoir perdu contre Quinton « Rampage » Jackson
  • Miesha Tate vs Ronda Rousey II après avoir perdu face à Cat Zingano
  • Tous les rematchs directs lorsqu’un champion « long-terme » perd sa ceinture.

Le point commun de ces combats ? Les circonstances. Chael Sonnen vend. Jon Jones devait affronter Dan Henderson qui se blesse; il s’agit d’un remplacement de dernière minute. Dan Henderson ? C’était contractuel, lorsqu’il a signé à l’UFC, l’organisation lui octroyait d’entrée les 2 title shots. Miesha Tate a remplacé Cat Zingano, blessée. Les revanches des champions qui perdent leur ceinture après l’avoir défendue plusieurs fois, ça a du sens. Cela reste un combat entre les 2 meilleurs d’une division.

Dans le cas de figure présent, il n’y a aucune urgence. D’ailleurs, aucune date n’est encore fixée. Alexander a perdu violemment dans la première reprise lors de son dernier combat, contre celui qui vient de perdre face au nouveau champion. A côté de cela, Ryan « Darth » Bader est légitime avec ses 4 victoires d’affilée, dont 2 sur des athlètes du top10 de la division. Alors pourquoi ce choix ?

Lorsqu’on lit les commentaires sur les blogs MMA, il n’y a pas plus d’engouement pour voir le Suédois face au champion que Bader. L’un comme l’autre annonce un chouette combat, mais loin d’être aussi intéressant qu’un Chris Weidman contre Luke Rockhold, par exemple. L’UFC est orienté business, tout le monde le sait. Si Gustafsson était un trash talker, l’explication serait là. Cependant il y a plus d’animosité entre les deux Américains. Donc, encore une fois, pourquoi ce choix ?

C’est une décision long terme:

Scénario #1: DC l’emporte. Que ce soit contre Ryan ou contre Alexander. Jon Jones revient pour la ceinture, le combat se vend par millions. La revanche entre les deux rivaux. Jon Jones de retour pour sa ceinture. Quoi qu’il arrive, cela va vendre incroyablement, que DC ait gagné contre l’un ou contre l’autre, cela n’aura aucun impact sur la stratégie marketing de l’UFC pour vendre ce combat.

Scénario #2: DC perd la ceinture. Et c’est là, la grosse différence. Ryan Bader et Gustafsson ont tous les deux perdus face à Jon Jones. Cependant, Ryan semblait n’avoir rien à offrir au jeune talent du sport et s’est fait soumettre dans la deuxième reprise. La seule manière de vendre cet affrontement, c’est de tout miser sur le retour du jeune prodige. En revanche, si Gustafsson l’attend avec la ceinture. Ce Suédois, le seul à être passé à deux doigts de l’emporter sur Jones. Ce combat, élu plus beau combat de l’année 2013, défini comme l’un des plus beaux combats de l’histoire de la division. Cette revanche se vend toute seule, par milliers.

Dès lors, en organisant Gustafsson contre Cormier, l’UFC s’assure de battre des records au retour de Jones, si celui-ci revient juste après cet affrontement. Un choix business, rien de plus étonnant !

Par Christopher Genachte



Catégories :Dossier

Tags:, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :