Lyoto Machida – Yoel Romero: La préanalyse

Lyoto Machia. Ancien détenteur de la ceinture chez les -93kgs. 22 victoires, 6 défaites [UFC: 14-6]. 50% de finalisation.
Yoel Romero. Médaille d’argent en lutte. 9 victoires, 1 défaite [UFC: 5-0]. 88% de finalisation.

Un clash de style, avec de nombreuses similarités entre les deux athlètes qui seront en tête d’affiche de l’UFC ce week-end, l’UFC Fight Night 70 à Hollywood. En effet, Lyoto Machida, « The Dragon » est troisième dan en Shotokan Karaté et possède également une ceinture noire en Jiujitsu; cependant, il démontre un arsenal surdéveloppé en pieds-poings et préfère garder la majorité de ses combats debout, où il se trouve dans sa zone de confort grâce à son timing, sa gestion de la distance et son style évasif.

Son adversaire, Yoel Romero, est un lutteur élite, mais lui aussi a développé un striking de haut niveau, avec également un timing hors-norme, tout en ayant gardé l’explosivité et la puissance d’un lutteur de son calibre. Tous les deux sont gauchers, amenant donc un combat classique à garde fermée; le seul détail malheureux de cette affiche. En effet, les deux athlètes ont une technique impeccable quant aux handtraps et aux footsweeps; techniques réellement efficaces lors de combats à garde ouverte (gaucher, dit southpaw, contre droitier, dit orthodox):

Garde ouverte, Yoel Romero maintient Rafael Natal à distance avec sa main avant, empêchant le jab de son adversaire. Son pied d’appui décale ensuite légèrement sur l’extérieur de celui du Brésilien afin de créer l’angle parfait pour envoyer un direct/overhand sans que ce dernier ne puisse le contrer. Un classique chez les gauchers lorsqu’ils affrontent un droitier.

 




Une technique également utilisée par Lyoto Machida; testant la distance avec sa main avant sur celle de Gegard Mousasi, droitier; il décale aussi légèrement sur l’extérieur de ce dernier pour envoyer un coup venant de la gauche; il choisit le high kick. Note importante; au moment de lancer le kick, il rabaisse une nouvelle fois la main gauche de son adversaire pour attirer son attention à l’opposé de la provenance du coup crucial.

Ce handtrap, une technique très intéressante et utile. Carlos Condit l’a utilisée récemment face à Thiago Alves. Et voici d’autres exemples de l’efficacité dont ces deux athlètes font preuve, grâce à cette technique:










Toujours cette main avant sur le jab de l’adversaire pour empêcher un contre, créant ensuite le bon angle pour placer un direct au visage sans répercussion de l’opposant.

Et ils exèlent dedans !

 









Constamment à la recherche du contrôle de cette main avant d’un adversaire droitier, il se créé facilement l’ouverture pour son direct, ou son coude arrière.

Cette technique clé n’aura pas autant d’impact ce week-end puisqu’ils se retrouveront en garde fermée. Cependant, elle peut toujours être utilisée à plus courte distance. Lorsque deux gauchers se rencontrent, les jabs auront plus d’importance. Ceci rend justement cette affiche intéressante puisque chacun d’entre eux devra aller combattre hors de leur zone de confort, utilisant des techniques dont ils n’ont pas spécialement l’habitude. Leur excellent timing sera d’autant plus mis à l’épreuve…

Exactement comme face à Rashad Evans (voir GIF plus haut), Lyoto aime attendre que l’adversaire (Ryan Bader) perde patience et contrer avec ce coup venant de l’arrière. Peu d’athlètes sont capables de faire une telle preuve de timing en contre. Mais samedi, les deux têtes d’affiche possèdent cette capacité dans leur arsenal et finalisent souvent l’opposition grâce à un timing et une lecture de l’adversaire travaillée. Le jeu en contre est un atout majeur chez le Brésilien qui va très rarement pousser l’action. A voir si son adversaire prendra le risque de casser lui-même la distance; ce qui ne peut être exclu, puisqu’il lui arrive de partir sur une amenée au sol, en étant loin de son adversaire (voir plus bas).

Ici, c’est simplement superbe. Un timing parfait. Une précision incroyable, une explosivité hallucinante. Il attendait que Cliffort Starks avance dans la ligne de son genou arrière. Bien en base, comme tout lutteur, les jambes étaient déjà fléchies et prêtes à exploser pour sauter suffisamment haut, et surtout, générer assez de puissance que pour envoyer son adversaire inconscient au tapis !


Finalement, il faudra faire gaffe aux pieds de ces deux combattants. Les footsweeps ou simplement les déconcentrations à l’aide d’un mini kick. Bien que ces techniques paraissent banales, c’est ce qu’utilisent les magiciens pour réussir leurs coups. Lyoto Machida, face à Randy Couture, bougeait les deux mains et levait son genou gauche avant d’envoyer son flying front crane kick pour envoyer la légende à la retraite. Ce dernier, ayant le regard attiré par les mauvaises armes du Dragon, s’est fait avoir.

Attirer l’attention là où il n’y a pas de danger pour cacher un coup puissant. Toujours utile en MMA. C’est aussi une stratégie que le Cubain adapte dans ces combats; au lieu de simplement avancer vers dans l’axe de Tim Kennedy, où il risque un contre; il décale sur l’extérieur tout en lançant un petit kick dont le but n’est pas de faire mal, mais d’envoyer l’attention de l’Américain à sa jambe d’appui alors que le coup important était son direct. Il touche son adversaire.





Lyoto, lui, fait l’inverse face à Sokoudjou; lorsque ce dernier attaque, il contre avec un direct et effectue un footsweep puisque son coup porté au visage a complètement attiré l’attention de son adversaire à sa tête.

Plus risqué, le Cubain n’est pas non plus un débutant pour casser la base d’un adversaire (voir ici).

Avec des armes dominantes annulées rien que par leur posture de gaucher respective, la question sera donc de voir qui imposera son jeu avec son jab, sa distance et son rythme. Et surtout, est-ce que Romero voudra aller voir au sol en attaquant à distance:

Au risque de prendre un solide contre et un sprawl parfaitement exécuté ?

Réponse ce week-end !

 

Par Christopher Genachte



Catégories :Analyse

Tags:, , , , , , , , , , ,

2 réponses

Rétroliens

  1. Comment Romero a battu Lyoto Machida, sur le déclin ? | 360-MMA
  2. Les trois choix offensifs #1: l’attaque | 360-MMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :