Les impacts de la blessure de Jose Aldo

Ca y est, c’est fait. Jose Aldo est officiellement out de l’UFC 189 à Las Vegas le 11 juillet. Sa blessure à la côte est trop douloureuse et il ne pourra pas défendre sa ceinture face au phénomène Conor McGregor. Depuis l’annonce de sa douleur, l’UFC a organisé un plan B; Chad ‘Money’ Mendes qui remplace donc le champion dans le combat principal pour combattre l’Irlandais pour le titre intérimaire de la division des featherweights. Un tout autre combat, un tout autre enjeu, un tout autre événement.

Les impacts sont nombreux, et les conséquences sont graves, extrêmement graves pour plusieurs catégories de gens. Tout ça pour quoi ? Pour un manque de professionalisme de la part d’un champion (surtout lorsque c’est récurrent, voir point 5 plus bas). Oui, malgré tout le respect que la terre entière doit au Champion qu’est José Aldo Jr, ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas pointer du doigt lorsqu’il fait une erreur; 360-mma.com le disait déjà ici, le surrentraînement est l’une des 4 conneries dans ce sport (explication dans l’article en lien). Surtout le surrentraînement à 2 semaines d’un combat ! Y aller intensément à l’approche d’un combat, c’est non seulement augmenter le risque de se blesser gravement au point d’annuler le combat comme cela vient de se produire, mais c’est aussi augmenter considérablement la probabilité d’avoir l’une ou l’autre gêne pendant le combat. Combien de fois les fans n’ont pas dû subir les excuses du « j’ai combattu avec une foulure », « j’avais le poignet en mauvais état », « mon arcade s’était ouverte il y a 9 jours ».

Le job d’un combattant se résume à 2 activités: Être au poids pour la pesée. Et arriver dans la cage pour combattre. Bien sûr, il doit s’entraîner, être conditionné, etc. Mais, cela est externe. Il a deux rendez-vous important et obligatoire pour que le combat ait lieu et en rater un est simplement un manque de professionalisme. Un employé de bureau a également deux rôles: arriver à l’heure à son boulot et remplir ses tâches. S’il ne peut se présenter à l’heure, c’est un manque de professionalisme. L’argument s’arrête là. Certes, certains diront « oui, mais si il a un certificat médical, c’est pas de sa faute ». Ca dépend; si il a attrappé une maladie comme n’importe qui, en effet. Si il est sorti les cheveux mouillés alors qu’il fait froid dehors, il a pris un risque en toute connaissance de cause, et c’est un manque de professionalisme.

Soit, assez discuté de ce point relativement important. Maintenant, quelles sont les conséquences auxquelles la MMAsphère ne pense pas spécialement ?

1. L’UFC. Un grand perdant. L’organisation n’a jamais autant dépensé d’argent dans la promotion d’un événement et celui-ci pouvait bien battre tous les records ! Les fans assidus veulent toujours voir une belle carte. Eux achèteront le pay-per-view. Mais les « nouveaux fans » ont été bercé par Aldo-McGregor et Aldo-McGregor seulement. La promotion du magnifique Lawler-MacDonald a été mise de côté et beaucoup n’ont plus le moindre intérêt dans ce remplacement. De plus, il existe une probabilité que Aldo-McGregor ne se fasse du coup jamais, pour peu que Chad Mendes remporte cette affiche.

2. Les employés marketing et production, les analystes, les newsers: Du temps pour rien. Beaucoup de temps. Autant les employés sont payés la même chose, autant c’est toujours décevant de voir le fruit de son travail devenir obsolète du jour au lendemain. Pour les analystes et les newsers, c’est littéralement du travail gratuit jeté par la fenêtre. Des heures de réflexion, de rédaction, de préparation qu’ils ne récupereront pas. L’analyse et la promotion seront complètement différentes si McGregor gagne le 11 juillet, et tout comme précisé dans le point 1, inutile s’il perd.

3. Frankie Edgar: Indéniablement, il méritait ce title shot au moins autant que Conor McGregor. Avec 4 victoires consécutives, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres; il était difficile de voir quelqu’un d’autre que Frankie recevoir le title shot après le combat principal de ce week-end. Et en cas de revanche immédiate, Frankie Edgar aurait pu affronter Chad Mendes pour définir le prochain challenger. Mais aujourd’hui, il se retrouve complètement sur le banc. Le vainqueur aura la ceinture intérimaire et affrontera ensuite le champion José Aldo. Et lui, il n’a personne à affronter. Peut-être Max Holloway si ce dernier l’emporte face à Charles Oliveira, fin août…

4. Les fans Irlandais qui font le déplacement: Une ceinture intérimaire, ce n’est pas une ceinture. La star Irlandaise qui rencontre Chad Mendes, bien qu’étant un athlète élite, ce n’est pas la star locale qui rencontre José Aldo, le champion de la catégorie, invaincu depuis 2006 ! Beaucoup ont acheté leurs billets (15% de l’arène !!) pour voir Conor McGregor devenir le champion de la catégorie. Et ce n’est pas à moindre prix… Irlande-Las Vegas, hôtel, UFC Fan Expo, places dans l’arène, dépenses sur place… Certains seront déçus même si leur idole combat quand même; ce n’est pas le même enjeu !

5. Les fans: Tout simplement. Avec une telle promotion pour ce combat précis, c’est sûr d’avancer que les fans sont déçus de ne pas voir Aldo-McGregor. Certes, une majorité est contente de voir McGregor-Mendes, mais encore une fois, nombreux sont ceux qui s’étaient motivés pour le combat pour le titre, avec toute la tension et les questions auxquelles répondre pendant 25 minutes… Ou moins.

5. José Aldo Jr.: Tous les points cités au dessus mènent à une personne; José Aldo. Qu’il soit considéré comme fautif ou victime, il y perd. Il y perd des fans, il y perd de la crédibilité. Sur ses 8 défenses de titre, seules 2 ont été faites à la date initialement annoncée. Et oui, c’est majoritairement José qui décalait la date à chaque fois. UFC 176 annulé puisque José se blesse aux cervicales à l’entraînement alors qu’il devait offrir la revanche à Chad Mendes. Blessé à l’approche de son combat face à Frankie Edgar. Il avait aussi post-posé ses débuts à l’UFC en se blessant juste avant l’UFC 125, etc.

Statistiquement, il sera difficile de croire que le Brésilien défendra son titre à la date annoncée et les fans, ainsi que l’UFC, ne pourront être rassurés que lorsqu’il mettra son pied dans la cage, à l’avenir.

6. Conor McGregor: Il ne combat pas pour le titre. Il a tout à perdre, peu à gagner. Certes, en gagnant, il prouve qu’il sait se défendre contre un lutteur et il gagne une ceinture intérimaire qui le mène à… Un combat contre le vrai champion, chose qui était déjà prévue maintenant. En revanche, une défaite le renvoie dans la longue file d’attente de la division pour obtenir ce titre…

Par Christopher Genachte



Catégories :Dossier

Tags:, , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :