Détrôner la championne: Ronda Rousey

Ronda Rousey, 11 victoires, aucune défaite. Aucune décision, un seul combat qui passe la première reprise – Miesha Tate II en 2013. Sacrée athlète. La championne de l’UFC domine absolument chacune de ses adversaires. Un talent trop grand, une opposition trop faible ? La question n’a pas lieu d’être posée. Le fait est qu’elle gagne tout et qu’elle semble gagner de plus en plus aisément… 30 secondes lui ont suffit pour finaliser ses deux dernières challengers; 14 secondes pour Cat Zingano et 16 secondes pour Alexis Davis.

La question se pose: quelqu’un arrivera-t-elle à vaincre la championne ? Ce week-end, pour l’UFC 190, Bethe Correira essayera de lui prendre la ceinture au Brésil. Correira, 9 victoires, aucune défaite. Impressionnant ? Peut-être, c’est comme cela que l’UFC le vend en tout cas. Concrètement, 9 victoires, 2 finalisations, 7 décisions dont une partagée fortement discutable ! Ses trois victoires à l’UFC sont venues contre Julie Kedzie; 0-4 dans ses 4 dernières apparitions, Jessamyn Duke; 0-3 dans ses 3 dernières apparitions, et Shayna Baszler; 0-3 dans ses 3 dernières apparitions. La Brésilienne est-elle un réel challenge pour la championne ? Non.

L’article commence par la conclusion: Ronda Rousey est vulnérable. Très vulnérable. Mais aucune femme dans la division n’a les outils pour l’inquiéter actuellement. Certainement pas Bethe ce week-end, … A moins d’un lucky shot, comme dans tous les combats MMA, bien entendu !

Cependant, la championne reste vulnérable. Analyse:

Ronda_Rousey_vs._Sara_McMann_2Ronda Davis Ronda Rousey Straight Armbars Cat Zingano UFC 184Ronda Touchée

Petit highlight avant de se lancer dans l’analyse, mais pas sans raison: quel est le point commun de cet highlight, et finalement de tous ses combats ? Ou plus précisemment, quel est l’élément commun qui précède de quelques secondes sa manière de finir le combat, par TKO ou par clé de bras ?

Le clinch. Ca passe toujours par le clinch où elle excèle; grapplers, lutteuses, aucune n’a réussi à poser de problème à Ronda au corps à corps. Elle amène toujours le combat au sol, une fois au corps à corps, et qui plus est, hors de la garde; soit en side, soit en mount. Comment elle arrive chaque fois au clinch ? Soit en l’initiant: accélération linéaire, soit parce que son adversaire paniquée essaie de lui arracher la tête dès la première seconde du combat en se sur-engageant dans leurs attaques.

Gagner face à un solide adversaire, stratégiquement, ce n’est pas s’adapter à lui, ou s’imaginer rivaliser là où il excèle. Pour vaincre Ronda, il ne faut pas engager un champion de judo et travailler dessus non-stop. Il ne faut pas travailler sa défense face aux clés de bras. Il faut lui enlever ses outils.

Que devient une Ronda Rousey sans le clinch ? Cela reste encore à découvrir puisque toutes ses adversaires ont à chaque fois été prise, ou ont à chaque fois provoqué ce clinch.UFC168-RondaRousey-XMeishaTate-SloMo-Rd1a-400-sg Le peu de temps que Ronda passe debout, elle a été touchée; Miesha a fait mouche debout, Davis très légèrement. Mais le clinch est difficile à éviter: on manque un coup; on est en clinch. On réussit un coup; on est en clinch. On nous court dessus; on est en clinch. Comment éviter le clinch ? Tenir la distance. Et hélas, peu d’athlètes féminines y arrivent, surtout chez les bantam. Ne jamais se surrengager dans un coup, utiliser son jab et circuler pour éviter de se retrouver dos à la cage. Ronda sera alors contrainte de combattre debout; et là, rien n’est impossible. Bien que dans ses vidéos d’entraînement, elle semble s’améliorer à vitesse V, V’; rien n’indique non plus qu’elle a le niveau de Joanna sur ses pieds. En tout cas, ce n’est pas sa zone de confort.

Si une athlète peut un jour rivaliser debout face à Ronda Rousey (une homologue de Joanna, chez les bantam, par exemple – une version un peu améliorée de Holly Holm) et applique une stratégie qui consiste à maintenir à distance avec un jab, un jeu de jambes circulaire et éventuellement des oblique kicks; le combat de l’Américaine deviendra automatiquement intéressant ! Une fois en difficulté debout, elle n’aura d’autre choix que de continuer à foncer sur son adversaire, qui, a moment, pourra choisir de ne plus envoyer de jab en circulant, mais plutôt de punir la tentative… Et il existe beaucoup d’options à ce niveau-là:

Machida_Ortiz_knee Rory elbow BJ siyar-bahadurzada-ko weidman-elbows-munoz1

Inspiration: http://fightland.vice.com/blog/killing-the-queen-ronda-rousey



Catégories :Analyse

Tags:, , , , , ,

3 réponses

  1. Mais c’est pas possible ?!!!! Même le titre tu picke de l’article de Jack Slack  » Killing the Queen » http://fightland.vice.com/blog/killing-the-queen-ronda-rousey

    C’est dégueulassasse tu fais du pur plagiat, l’analyse est celle 100% celle de Jack Slack et tu la fais passer pour la tienne.

  2. T.O, je prends le temps de répondre, car je trouve cela facile de ta part.

    Premièrement, bien que la source ne soit pas mise en valeur, elle est bien présente dans l’article.
    Ensuite, personnellement, je suis ce blog depuis très longtemps, ce qui me permet de connaitre le rédacteur.

    Il travaille à plein temps (40h/semaine) dans un domaine lointain du sport ou de la rédaction. Ce blog, il le tient par pure passion. Et je ne crois même pas qu’il y gagne quoi que ce soit, ni en notoriété, ni en argent, ni en opportunité. En tout cas, il ne m’a jamais dit « ouch, grâce à cet article, blablabla » ou « grâce aux 11 likes sur Facebook, j’ai connu blablabla ».
    Quand tu causes avec lui, c’est une encyclopédie du MMA récent et il a une connaissance technique poussée. Alors, certes, certains de ses articles sont inspirés, ou retranscrits de Jack Slack. Certains de ses articles sont aussi fruits d’une recherche laborieuse sur différents sites – je pense au truc sur le weight-cut qui vient de plusieurs sources je pense, dont une bonne partie est de la traduction pure d’un rapport médical.

    Cependant, si je peux me permettre, traduire purement un texte, ça prend déjà énormément de temps. En plus, il ne traduis pas mot à mot; il reformule, réarrange dans un beau français et se permet même de proposer des paragraphes à sa sauce. Et tout ça, en précisant lorsqu’il s’inspire d’un article extérieur.

    Je ne vois pas où est le mal. Avec le MMA en difficulté de développement en Belgique et en France, ce serait cool que les gens arrêtent de se mettre des bâtons dans les roues. 360-mma.com est LE SEUL blog francophone qui rédige d’autres articles que des news et qui véhicule une image ultra-positive du sport.

    On ne peut pas lui reprocher de vouloir être actif et plutôt qu’écrire un nouvel article, il combine le génie d’un autre avec le génie de sa plume; surtout que ce cas-là ne doit représenter que 10% de son travail; que cela fait plaisir aux lecteurs; et qu’il n’en tire absolument rien.

Rétroliens

  1. Détrôner le champion: Demetrious Johnson | 360-MMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :