Uriah Hall vs Gegard Mousasi décortiqué

Quel combat. Le co-main event de l’UFC Fight Night 75 au Japon était de grande qualité ! Alors que Gegard Mousasi montait dans l’Octagone en tant que grand favori, et le confirmait dans le premier round, Uriah Hall a surpris la MMAsphère en infligeant un violent KO technique au Néerlandais. Retour sur ce combat.

Le premier round commence de manière étonnante; Gegard Mousasi presse, envoyant jab et inside leg kick avant d’amener son adversaire au sol et profite d’un top contrôle très actif. Passages de garde, frappes calculées et placées, les fans de Gegard Mousasi retrouvent leur idole au top de sa forme. Face à lui, ou plutôt sous lui, se trouve un impressionnant Uriah Hall qui, malgré la domination, montre de très belles choses; escapes du side control, reprises de la garde. Le combat est techniquement parfait. Finalement, Mousasi arrive a prendre la mount qu’il recherche depuis le début, mais Uriah étonne encore une fois en sortant de cette position en attaquant les jambes. Mousasi défend, se retrouve dans la demi-garde une nouvelle fois et le Jamaïcain attaque alors une kimura; Mousasi circule alors dans le sens de la tentative de soumission pour contrer la kimura avec une clé de bras, mais son adversaire anticipe; bloque le tour de Mousasi afin de lui-même attaquer l’arm-bar qui sera finalement échapée par Gegard, qui prendra finalement la mount, ensuite le dos et travaillera le rear naked choke pendant 30 secondes – respect à Uriah Hall pour sa défense.

Un premier round dominé par Gegard Mousasi, qui fut cependant mis en difficulté. 10-9 – ceux qui ont estimé ce round 10-8 peuvent retourner s’entraîner et retravailler leurs connaissances du sport. Soit.

Sur Internet, nombreux sont les fans – comme toujours – cherchant à minimiser la performance en cherchant des excuses; « Gegard Mousasi ducked into the spinning kick; he literally gave Hall the KO ». Au dela du fait que, effectivement, Gegard Mousasi va à l’encontre sur kick – comme Eddie Wineland sur le kick de Renan Barao:

RenanBarao spinningGegard est loin d’être en tort. C’était simplement bien joué de la part de son adversaire qui empoche une deuxième victoire d’affilée, et voici pourquoi:

hall jab Mousasi

Un jab. Oui, ce jab est la raison de ce spinning kick réussi. Ce jab était puissant pour un jab et a retenu l’attention de Gegard Mousasi. La meilleure esquive face à un jab ? Le « outside slip »; déplacer sa tête à l’extérieur du jab.

hall spinning Mousasi

Magnifique, n’est-ce pas ? En effet, Mousasi va lui-même à l’encontre du kick; ce mouvement de tête sur sa droite, c’est le mouvement qui permet d’esquiver un jab; coup qui se lance en faisant une rotation du bassin vers l’intérieur, avec l’épaule avant qui suit. Lorsque Uriah Hall lance son spinning kick, la première fraction de seconde est identique au mouvement du jab. Une nanoseconde peut faire la différence dans ce sport; Mousasi qui ne voulait pas encaisser un nouveau jab, réagit au quart de tour.

Pour finir; lorsqu’un adversaire est sonné, ou blessé, à distance, il y a deux écoles: rester calme, concentré, et choisir ses coups pour espérer finaliser avec l’un deux. Le risque; que l’adversaire récupère ses esprits et gagne ensuite (Robbie Lawler vs Rory McDonald 2, par exemple). L’autre école: finir au plus vite. Le risque; se prendre un contre (Pat Barry vs Kongo, Ryan Bader vs Glover Teixeira). La course d’Uriah est d’ailleurs similaire à celle de Pete Sell face à Scott Smith, ce come-back historique:

Sell Smith comeback

Uriah Hall fait cependant le bon choix de ne pas risquer d’attaquer avec un coup « court » (uppercut comme Pete Sell, ou un crochet), mais avec un genou sauté. Un peu comme Diego Sanchez lorsqu’il avait sonné Joe Riggs:

Diego-Sanchez genou Riggs

Un bon choix, puisque un athlète prendra, dans 95% de cas, l’initiative de se jeter vers un takedown ou d’envoyer un overhand lorsqu’il sera sonné, voyant son adversaire courir vers lui. Uriah Hall réalise la même chose que Diego Sanchez; un coup de genou sauté sur un Gegard Mousasi qui tente de se jeter dans un takedown; frontal sur le spinning kick, frontal sur le genou sauté. Soirée finie, félicitations à Uriah Hall qui remporte son premier gros combat !

hall genou Mousasi



Catégories :Couverture, Post-Analyse

Tags:, , , , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :