Les rares soumissions à l’UFC

Récemment, 360-mma.com explorait les statistiques relatives aux soumissions à l’UFC; un combat sur 3 se finalise par un Tapout. Alors que les étranglements arrières et guillotines représentent à elles deux plus de 50% des soumissions, il en existe une demi-douzaine qui n’ont été réussies qu’une seule fois au sein de la plus grande organisation de MMA au monde.

Le 22 mars 2002, lors de l’UFC 36, Frank Mir rencontrait Pete Williams. L’expert de la soumission, Frank Mir n’aura eu besoin que de quelques secondes que pour attirer son adversaire dans sa garde, et de là, il a rapidement réalisé une rare soumission que les fans n’ont plus eu l’occasion de voir dans l’Octagone; le inside shoulder lock à partir de la garde.

Mir shoulder lock

Frank Mir voyait alors son record passer à 4 victoires pour aucune défaite, et remportait sa deuxième soumission à l’UFC.


Déjà arrivé au WEC, grâce à Brad Pickett, le Peruvian necktie a également été réussi par CB Dollaway à l’UFC pour finaliser Jesse Taylor en 2008.

CB Dollaway PNT


WEC 48, en 2010, un événement dont de nombreux fans se souviennent; ce magnifique combat entre Brad Pickett et Mighty Mouse, cette défense de titre de José Aldo face à Uriah Faber et surtout cette guerre entre Korean Zombie Chan Sung Jung & Leonard Garcia. Quelques mois plus tard, le WEC fusionnait avec l’UFC qui décidait évidemment d’organiser une revanche entre ces deux athlètes. Le Coréen ne voulait absolument pas retourner à la décision face à Leonard, et il s’empressait de le finaliser à la fin de la deuxième reprise… Avec un twister.

Korean Zombie twister


La même année, Nick Pace faisait ses premiers pas à l’UFC, et ce fut marquant. Will Campuzano a été contraint de taper sur un Pillory choke:

Nick Pace pillory choke


Lorsqu’un athlète contrôle le dos de son adversaire, il cherchera généralement l’étranglement arrière, ou éventuellement la clé de bras comme Rousimar Palhares contre Salaverry. Kenny Robertson fut encore plus original en 2013, face à Brock Jardine en le faisant abandonner suite à un Suloev Stretch:

kenny- Suloev stretch


Un an plus tôt, Charles Oliveira s’amusait également avec une combinaison du contrôle du dos et d’une jambe, lui permettant de placer le seul calf slicer jamais vu à l’UFC, face à Eric Wisely.

Charles Oliveira Calf Crushers Eric Wisely UFC on Fox 2


Ne jamais maintenir la guillotine une fois que l’adversaire n’est plus dans la garde ou la demi garde n’est pas un conseil donné dans le vent. Une fois pris en side control, si l’athlète s’obstine à vouloir garder la guillotine, il se mettra lui-même en danger d’un Von Flue choke. Bien que de nombreux analystes ne pensaient pas un jour voir cela à l’UFC, Nikita Krylov a pourtant fait l’erreur face à Ovince St-Preux, en 2014…

Ovince St. Preux Von Flue Chokes Nikita Krylov UFC 171


Très récemment, lors de son retour à l’UFC, Ben Saunders a placé une soumission connue contre Chris Heatherly; l’omoplata. Bien que connue, elle est difficile à finaliser et sert souvent de sweep. Cependant, Ben Saunders a gardé un excellent contrôle sur son adversaire pour le forcer à abandonner dessus:

Ben Saunders omoplata




Catégories :Dossier

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :