360 MMA Fight Nights & leur lutte contre la stupidité

Un gros événement semble se profiler sur le plat pays qui fait de la bonne bière et qui vend de bonne frite. Il fut un temps où, malgré tout – le chocolat, la bière, les frites, les diamants d’Anvers – la matière la plus exportée de la Belgique fut… La matière grise !

Il est temps de prouver que cette époque n’est pas révolue, qu’il nous reste encore des neurones, de la critique, du « thinking out of the box », de l’ouverture d’esprit. Et c’est exactement ce que nous, via 360 MMA Fight Nights, voulons démontrer au grand public. Le MMA, c’est bien. Positif. Surtout quand le tout est bien organisé, bien supervisé et lorsque le moindre détail est réfléchi. Aujourd’hui, nous parlerons de la pesée.

pesée

Alors, oui. Des promotions ont déjà essayé ce genre de régulation pour lutter contre le weight-cut extrême. Qu’est-il arrivé ? Les athlètes les plus stupides sont restés dans un état de déshydratation avancé jusqu’à leur 2e combat. En d’autres termes, ces idiots combattaient déshydratés pour avoir 1,113 kg de plus que leur adversaire.

Pourquoi cela s’est-il produit ? Ces promotions ont mis en place ces règles sans éduquer le public et les athlètes. C’est la différence avec 360 MMA Fight Nights. Non seulement, cette rgèle est mise en place pour éviter la déshydratation des fighters la veille de leur  combat, mais en plus, ils sauront pourquoi. Ils sauront à quel point la déshydratation affecte leur performance. Ils sauront à quel point il leur sera plus avantageux de peser 500 grammes de moins dans un état de forme parfait, plutôt que de chercher ce mini avantage de poids en perdant alors ces éléments: diminution de la force, de l’endurance, des capacités cardiovasculaires, de l’utilisation des ressources, dérèglement du système visuel. Cette liste est clairement reprise dans cet article: Le weight-cut, cette exécrable idée. A noter, cet article est inspirée d’une note rédigée par des médecins sportifs, disponible sur le site du gouvernement Américain!

L’équipe 360 nous résume d’où vient cette idée: « Très simplement, nous n’aimons pas que les athlètes mettent inutilement leur vie en danger. Il est prouvé que combattre dans les 24 heures d’une déshydratation extrême réduit les performances et est simplement très mauvais pour le corps humain. Dès lors, nous contrôlerons la marge de reprise de poids entre la pesée et le combat, la limitant à 4%. Ainsi, les athlètes ne devront plus lutter pour être plus lourd que leur adversaire; ils seront au même poids, à quelques grammes près. Nous voulons qu’ils luttent sur deux choses: celui qui sera en meilleure santé pour afficher son plus beau jour et finalement, la lutte de celui qui sera le meilleur tout simplement. En plus d’assurer la bonne santé de nos athlètes, nous assurons un spectacle à la fois équitable et optimal à notre public ! »

What’s not to like ?!

 



Catégories :Uncategorized

%d blogueurs aiment cette page :