Brian Bouland et Donovan Desmae s’imposent au Cage Warriors 91

Samedi 3 mars, Cardiff, Pays de Galles. C’est la date de la 91e édition du Cage Warriors; la première fois qu’un représentant du MMA belge est en tête d’affiche de cette promotion. Le français natif qui vit et s’entraîne en Belgique – et partiellement au SBG Ireland – Brian Bouland affrontait l’ancien challenger au titre Josh Reed, qui pointait alors à 7 victoires pour une seule défaite. Celle-ci était arrivée en septembre 2017 lors du combat de l’année face à Nathaniel Wood. Le Gallois était passé à deux doigts d’obtenir la ceinture avant un incroyable retournement de situation.

Egalement sur la main card, son partenaire d’entraînement Donovan Desmae rentrait pour la 3e fois dans l’Octogone du Cage Warriors. Le Red Kings sortait fraîchement d’une victoire durement travaillée face à Aiden Lee (5-2) devant son public le 25 novembre 2017. Il faisait une nouvelle fois face à un expert du sol; Richard Williams qui montrait un palmarès de 5 victoires pour 1 seule défaite.

_DCX2574Photo Cred: Cage Warriors/Dolly Clew

Ce week-end fut un énorme succès pour les belges puisque les deux athlètes des Red Kings se sont imposés rapidement face aux athlètes locaux, et ils se sont imposés avec la manière !

Donovan Desmae commence son combat doucement, calculant la distance, testant son adversaire avec des single attacks, principalement à l’aide de low kicks qui commencent rapidement à gêner le Gallois. Plus tard, une droite passe et sonne légèrement son adversaire qui va très vite chercher le clinch pour tenter d’amener le combat dans sa zone de confort; le sol. Cette tentative n’a pas perturber notre star belge qui reste calme, patient et attend l’ouverture pour séparer l’action. Il reprend immédiatement le centre de la cage pour appliquer une pression sur Richard Williams qui se sent de moins en moins confortable à l’idée de partager le ring MMA avec celui qu’on surnomme « Vegas ». Quelques secondes plus tard, Richard s’ouvre sur une feinte de takedown, Donovan lit dans le jeu de sa victime et contre avec un timing parfait: son direct est précis, puissant et envoie Richard au tapis, sonné. Le Red Kings suit ce dernier au sol, ne perd pas une fraction de seconde pour le finaliser avec 3-4 puissants coups qui forcent l’arbitre à mettre un terme au combat juste avant que le chrono ne montre 3 minutes. Donovan passe à 11-4, et marque son deuxième gros succès de suite au sein de la promotion #1 européenne.

Video Cred: Cage Warriors/UFC Fight Pass

Le co-main event suit la performance du belge. Et place au main event; Brian Bouland rentre dans l’Octagone avec l’intention de marquer un 2-0 pour la Belgique en territoire ennemi. Après son KO au deuxième round à Londres en septembre, il compte une nouvelle fois marquer les esprits des fans sur place et des fans qui suivent le combat sur l’UFC Fight Pass. Dès le début, Brian se montre à l’aise, patient, attentif. Son adversaire se montre également patient. Les deux têtes d’affiche de la soirée se respectent. Quelques kicks sont échangés et l’élément marquant de la première minute est le déplacement de Brian. Il travaille ses angles de manière unique, tant défensivement qu’offensivement. Rapidement, Josh Reed part sur une attaque et Brian casse immédiatement la distance pour obtenir un body lock, et presse le Gallois contre la cage. Celui-ci a du répondant et menace immédiatement le Franco-Belge avec une guillotine qui semble serrée. Le Red Kings se doit de travailler une single leg pour amener le combat au sol, et sortir de cette tentative de soumission. C’est calmement qu’il y arrive mais Josh Reed attaque la même soumission à deux nouvelles reprises. Sorti de ces nouvelles tentatives, Brian Bouland se voit dans une garde active d’un adversaire qui envoie coup de coude après coup de coude. Sans précipitation, le fondateur des Red Kings travaille sa posture pour infliger un lourd ground and pound: il se lève une fois, envoie une droite en sortant de la garde de Josh Reed. Ca fait mouche. Josh Reed reprend la garde, Brian Bouland se relève et réitère la même droite qui résonne dans toute l’arène. L’ancien challenger à la ceinture est sonné. Jamais deux sans trois: Brian se relève, renvoie une dernière droite qui assome complètement son adversaire. L’arbitre intervient pour la safety de l’athlète local, inconscient dans la cage. Le commentateur est complètement surpris: il n’a jamais vu un tel ground and pound dans cette division des bantamweights, les 61kg.

Video Cred: Cage Warriors/UFC Fight Pass

Sur ce deuxième KO consécutif, Brian Bouland se place en pôle position pour une chance au titre ! Le Cage Warriors veut revoir nos deux stars grandissantes le 16 juin à l’occasion de leur deuxième édition à Anvers. Attendons-nous à revoir ces athlètes en haut de la carte à la Lotto Arena cet été !

28795505_1830890223597547_7781888455771947008_oPhoto Cred: Cage Warriors/Dolly Clew



Catégories :Uncategorized

%d blogueurs aiment cette page :